Coronavirus covid 19 : Entreprises en difficulté

Délai de paiement URSSAF…
Délai de paiement de la TVA...
Gel des loyers…
​​​​​​​
Des solutions ont été annoncées et mises en œuvre par le Gouvernement pour réduire l'impact du coronavirus Covid 19 sur la trésorerie des entreprises et éviter ainsi des décaissements.

Mais cela n'est pas suffisant et ne règle évidemment pas la question de l'arrêt ou dans le meilleur des cas... de la baisse de l'activité et du chiffre d’affaires.

Que vous soyez artisan, indépendant ou en société, il est alors urgent de prendre dès maintenant les mesures qui s'imposent et notamment :

- Réalisation d'un audit de votre modèle économique, de votre passif (emprunt bancaire), de vos charges (loyers, salariés, crédit-bail) et de votre encours (factures en attente de règlement).
- Adapter vos prévisionnels d'activité et de trésorerie sur une base pessimiste (pas d'amélioration avant 45 jours),
- Déterminer et préparer des mesures de restructuration du passif et le cas échéant de la masse salariale afin de vous permettre un redémarrage dans les meilleures conditions.

Le droit de la prévention des difficultés d'entreprises regorge de solutions et outils qui pourront, avec le concours de professionnels qualifiés (avocats, mandataires de justice...), vous assister et vous soutenir pour vous permettre de vous adapter à la situation et dynamiser votre redémarrage.

Mandat ad hoc, conciliation, sauvegarde… ANTICIPEZ !!! 

En effet, pour survivre à une crise, l'entreprise ne doit pas uniquement sauvegarder sa trésorerie, elle doit aussi préparer le redémarrage de son activité dans les meilleures conditions, c'est à dire celles correspondant à sa situation.

Ce n'est donc pas le 11 Mai ou le 15 Juillet que ce redémarrage doit être envisagé, mais dès maintenant !

Prenez soin de vous et de vos proches, sans oublier de lever la tête et de vous préparez.
​​​​​​​